La cinquième saison du monde, Tristan RANX (Max Milo)

Publié le par Le Prix Virilo


Lu par... Marine

C’est définitivement la saison des romans historiques… Cependant, celui-ci a le mérite de s’intéresser à un épisode peu abordé, celui de l’expérience futuriste à Fiume au début des années 1920, à la charnière entre le règlement définitif de la Première Guerre mondiale et les débuts du fascisme.

Nous y sommes plongés grâce aux « mémoires » d’un de ses participants (effet d’ailleurs un peu maladroit par endroits), ce qui permet d’ancrer l’épisode de Fiume dans un contexte historique plus large, des unités italiennes engagées dans le combat de la Première Guerre mondiale aux côtés de la France à ces mêmes unités engagées dans la guerre civile espagnole aux côtés des Républicains.

L’écriture est agréable, claire, en phase avec le propos, d’ailleurs très bien documenté et objectivement très intéressant. Mais le roman n’est malheureusement pas aussi prenant que le sujet le permettrait. Cette époque porte en elle la folie dont il manque un peu. 

Publié dans Critiques 09

Commenter cet article