La danse du coeur, Jean-Pierre VEDRINES (Apogée)

Publié le par Le Prix Virilo

Lu par... Marine

L’auteur est poète et cela se sent. Tout dans ce roman semble à la fois réel et fantastique, l’écriture aidant. Le personnage central, le « je » du livre, revient d’Algérie où il a subi la violence de ses co-appelés, ayant voulu dénoncer la viol d’une femme par l’un des leurs. De retour dans son sud natal, il végète jusqu’au jour où il est à nouveau poursuivi par ces hommes, regroupés dans une sorte de confrérie aux relents de l’OAS.
Il ne faut cependant pas s’attendre à un thriller, malgré le propos, car le poétique prend toujours le dessus. Je ne suis pas persuadée que ce roman puisse plaire à tout un chacun (l’atmosphère rendue y est peut-être trop originale) mais, à titre tout personnel, il m’a beaucoup touché.  

Publié dans Critiques 09

Commenter cet article