La vie d'un homme inconnu, Andreï MAKINE (Seuil)

Publié le par Le Prix Virilo

Lu par... Marine

Normalement Andreï Makine fait partie de ces écrivains dont vous pouvez acheter le dernier livre sans trop vous poser de questions. Normalement. Car autant le dire tout de suite, celui-ci est assez décevant, voire carrément raté.

Le cœur du livre procure quelques bons moments et l’histoire pivot, celle de cet homme inconnu, n’est pas sans intérêt. Cependant il est encastré dans un récit d’un pseudo-écrivain russe raté, à la vie sentimentale ratée (et surtout sans intérêt malgré l’insistance de l’auteur à nous la décrire) qui décide de se faire un brin de toilette russe, courant après des chimères que l’ouverture de la Russie à l’hyper-capitalisme réduit à néant. Le propos aurait pu être honorable, voire profond. Il n’est que superficiel et artificiellement articulé autour de l’histoire de l’homme inconnu. Ce roman est ainsi un bon ratage au vu de ce qu’il aurait pu être.    

Publié dans Critiques 09

Commenter cet article