Le grand loin, par Pascal Garnier (Zulma)

Publié le par Le Prix Virilo

Lu par Marine

 

Le grand loin - Pascal GarnierArghh. Double arghh. Pascal Garnier m’oblige à un exercice de sado-masochisme cette année.

Un, Pascal Garnier a sorti un nouveau roman et j’ai été assez maso pour l’acheter. Je m’étais dévouée pour Lune captive dans un œil mort et je pense que je pourrais refaire la même critique pour celui-là. En résumé : plume incisive, bonne dose d’humour noir mais la chute arrive comme un cheveu sur la soupe. J’ajouterai en bonus qu’elle est très très trash, trop peut-être pour la rapidité avec laquelle elle survient. Bref, je suis encore restée perplexe. Et avouons-le, je n’accroche toujours pas complètement.

Deux, Pascal Garnier a eu le mouvais goût de décéder avant que je rende cette critique. Ca m’apprendra à laisser traîner. Critiquer un mort… On va nous traiter de sadiques…

 

 

Publié dans critiques 2010

Commenter cet article

dasola 07/05/2010 18:08


Bonsoir, c'est par des blogueuses que j'ai su la nouvelle de la disparition de Pascal Garnier. Je n'avais rien lu de lui, j'ai commencé par Comment va la douleur? C'est court et très bien. Je
verrai pour les autres et en particulier pour le grand loin. Bonne soirée.