Mardi 2 novembre 2 02 /11 /Nov 11:30

Paris, le 2 novembre 2010

 

Le jury du Prix Virilo, réuni en assemblée plénière, s’est prononcé pour son édition 2010.

 

9782742789306Le prix Virilo 2010, qui récompense le meilleur roman francophone de l’année, est attribué à Emmanuel Dongala pour « Photo de groupe au bord du fleuve » (Actes Sud).

Le jury a apprécié la description féministe d’une Afrique contemporaine démunie et violentée mais pleine d’espoir et d’humanité.

 

apocalypse-bebe-virginie-despentesLe prix Trop Virilo 2010, qui récompense la poussée de testostérone littéraire la plus vivace de l’année, a été quant à lui attribué à Virginie Despentes pour « Apocalypse Bébé » (Grasset). Jusqu’à sa fin explosive, le roman tend à prouver que le seul moyen pour devenir pleinement femme, c’est d’emprunter les codes virils du mâle.   

 

 

 

Par ailleurs, le jury récompense plusieurs ouvrages publiés au cours de l'année de 2010 :

 

Accessit du « Grenelle de l’environnement », car à l’heure du développement durable et du numérique, il est triste d’abattre des arbres pour imprimer des livres comme celui-là à Amélie Nothomb pour « Une forme de vie ».

 

• Accessit du titre qui sera bientôt plus long que le texte en quatrième de couverture à Jean d’Ormesson pour « C’est une chose étrange à la fin que le monde », à Patrick Lapeyre pour « La vie est brève et le désir sans fin » et à Robert Bober « On ne peut plus dormir tranquille lorsqu’on a une fois ouvert les yeux ».

 

• Accessit du prix de l’auteur dont le destin est d’avoir le Goncourt donc autant qu’il l’ait maintenant et qu’on ne nous fasse plus chier à Michel Houellebecq pour « La Carte et le territoire »

 

• Accessit Derrick du meilleur flic d’Europe à Philippe Claudel pour « L’Enquête »

 

• Accessit du livre qui se lit « tout doucement » à Victor Lévy-Beaulieu pour « Bibi »

 

• Accessit du roman qui a le vent en poupe à Laurent Gaudé pour « Ouragan »

 

• Accessit Charal à Martin Provost pour « Bifteck »

 

• Accessit du titre Catherine Pancol avec plein d’animaux dedans mais qui, au final, parle bien d’animaux sauf ceux cités dans le titre à Olivia Rosenthal pour « Que font les rennes après Noël ? »

 

• Accessit du roman grâce auquel on découvre que, somme toute, les nazis n’étaient pas vraiment des gens tout à fait fréquentables à Marc Dugain pour « L’insomnie des étoiles » et Agnès Desarthe pour « Dans la nuit brune »

 

• Accessit du livre facile à trier par ordre alphabétique pour nos amis les libraires à Laurent Binet pour « HHhH »

 

• Accessit du livre dont l’adaptation aurait pu reconvertir Paul le poulpe dans le porno allemand à Patrick Grainville pour « Le baiser de la pieuvre »

 

• Accessit Georges Frêche pour l’apport positif de la colonisation à Fouad Laroui pour « Une Année chez les Français »

 

 

 

CESPEDES.pngPrix spécial du jury à Vincent Cespédès pour « L’homme expliqué aux femmes ». Ce manifeste de la nouvelle virilité devient de fait parole d’évangile du prix Virilo.

 

 

 

DSC_1251.JPG

 

DSC_1237.JPG

Par Le Prix Virilo - Publié dans : critiques 2010
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés