Top articles

  • Une forme de vie, Amélie Nothomb (Albin Michel)

    24 septembre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par F.S Peut-être y a-t-il vraiment des lecteurs pour apprécier Amélie Nothomb ? Ou peut-être que la supercherie va s’arrêter un jour ? Pourtant, si l’on en croit cet auteur (trop) prolifique, il se trouve au moins un « fan ». Outre-Atlantique. GI...

  • "Bifteck", Martin Provost (Phebus)

    30 septembre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Julien D. C'est l'histoire d'un petit breton qui récupère les rênes de la boucherie familiale. A force de mettre les mains dans la viande, il finit par développer un talent fou pour satisfaire ces dames. Un don qui – nous sommes pendant la grande...

  • "L’Enquête", Philippe Claudel (Stock)

    03 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par F.S Au début, on a un peu peur. Peur que se la joue Mazarine Pingeot et ses bébés congelés en exploitant un fait-divers – une vague de suicides dans une grande entreprise – pour en pondre un roman dans l’ère du temps. On l’a échappé belle, mais...

  • "Les assoiffées", de Bernard Quiriny (Seuil)

    12 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Imaginez un monde où les femmes – flamandes, wallones, peu importe, du moment qu'elles aient un chromosome X et un Y -, détiennent le pouvoir; où les hommes sont réduits à l'état d'esclaves émasculés; où les gamètes sont triés avant la naissance pour...

  • Le coeur régulier, par Olivier Adam (l'Olivier)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par marine. L’auteur de « Je vais bien ne t’en fais pas » est du genre constant. Rien à dire, c’est très bien construit, écrit etc. Ca se lit même très bien. Mais franchement, que c’est conformiste (et donc assez plat)… Les critiques de l’héroïne envers...

  • De lait et de mie, par Jean Mattern (Sabine Wespieser)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Marine. Sur son lit de mort, un homme raconte son exil, son mariage et le drame qui figea sa vie. La femme du narrateur avait pour habitude de raconter une histoire en faisant fi de la chronologie. De même, si le fil conducteur (son exil) suit...

  • Matamore n°29, par Alain Farah (Leo Sheer)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Marine. C’est presque une première édition, mais pas vraiment. Matamore n°29 est l’œuvre barrée d’un québécois, déjà publiée en 2008 dans sa province natale. A la lecture, c’est quitte ou double. On admire le style ou on ne comprend pas l’intérêt....

  • Naissance d'un pont, par Maylis de Kerangal (Verticales)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Marine. Cela devient une habitude. J’ai commencé enthousiaste, j’ai fini en accéléré. Faisons bien, faisons bref. Pour : atmosphère intéressante (avec une espèce de ruée, non sur l’or, mais sur le chantier d’un pont, située dans un espace-temps...

  • Dans la nuit brune, par Agnès Desarthe (l'Olivier)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Marine. J’ai été un poil (de moustache) de lisser avec amour les pages de ce roman. Et il y eut le poil de trop, celui qui rompt le charme du favori installé si bien dans un visage qu’il semblerait qu’il y ait toujours officié. En l’occurrence,...

  • La vie est brève et le désir sans fin, par Patrick Lapeyre (POL)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Marine. Osons la parodie de titre bien lourde : la vie est brève et cette histoire sans fin. Que dire. Hormis l’habituel, c’est bien écrit (c’est déjà pas mal). Une femme valse entre deux hommes (et une femme) entre deux pays. On l’attend, on en...

  • La ballade de Lila K., par Blandine Le Callet (Stock)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Marine. Voilà un roman qu’il est sympathique. Je parie sur son inscription dans les listes de livres à lire au lycée des professeurs de français d’ici quelques années. Sérieusement, le propos se tient de bout en bout, dans un univers de science-fiction...

  • Comment j'ai liquidé le siècle, par Flore Vasseur (Equateurs)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Claire. Pierre est devenu trader. Richissime, individu à part, solitaire, il mène sa vie sans se poser de questions, se satisfaisant de rares relations. Il est entouré d’une jeune prostituée de luxe, avec qui il partage sa vie, de son majordome...

  • Des corps en silence, par Valentine Goby (Gallimard)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Claire. Valentine Goby mêle deux histoires, deux histoires de femmes dont la relation amoureuse s’effrite et qui choisissent chacune une voie différente : l’une la rupture totale, l’autre la soumission absolue à l’être cher pour le reconquérir....

  • Les derniers jours de Stefan Zweig, par Laurent Seksik (Flammarion)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Claire. Début des années quarante, Stefan Zweig et sa jeune nouvelle femme, Lotte, s’exilent au Brésil, poursuivis par la haine nazie. Le bonheur fragile du début de l’installation cède rapidement place au retour implacable du malheur de l’écrivain....

  • Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants, par Mathias Enard (Actes Sud)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Philippe. Sur une base historique solide, Enard nous conte la rencontre entre Michel-Ange et l’Orient, et se paie au passage un des plus joli titre de la rentrée. Ave Zone, l'auteur nous proposait un livre qui se passait dans un train, mais absolument...

  • Les soeurs Brelan, par François Vallejo (Viviane Hamy)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Claire. Trois soeurs aux yeux gris se retrouvent orphelines dans la France de l’après-guerre, l’aînée vient tout juste d’avoir vingt et un ans, et peut ainsi devenir la tutrice de ses plus jeunes sœurs contre l’avis général. Elles se battent pour...

  • Nora, par Robert Alexis (Corti)

    19 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Philippe. Merci Robert. Il est bon d’avoir des certitudes dans la vie, un phare, un repère dans nos doutes. Car après pas mal de pages indigestes, on en vient à douter de son goût, à donner à certains livres « mouais-bon-bof » les excuses de son...

  • « La Carte et le territoire » de Michel Houellebecq (Flammarion)

    27 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    Lu par Xavier Qu’il figure dans la liste des livres sélectionnés pour le Prix Virilo 2010 n’empêche nullement un membre du jury d’indiquer son désaccord à cet égard. Il faut dire que n’ayant pas lu le livre le jour de la sélection (oui, nous sommes transparents....

  • Prix Virilo 2010 et autres virilités...

    02 novembre 2010 ( #critiques 2010 )

    Paris, le 2 novembre 2010 Le jury du Prix Virilo, réuni en assemblée plénière, s’est prononcé pour son édition 2010. Le prix Virilo 2010, qui récompense le meilleur roman francophone de l’année, est attribué à Emmanuel Dongala pour « Photo de groupe au...

  • Entrez donc...

    18 octobre 2008

    Quelle joie de vous accueillir sur le web! L'ensemble du jury se joint à moi pour vous souhaiter une excellente visite. Dans ce blog, vous trouverez une courte description du prix Virilo. Viennent ensuite les listes des livres retenus dans les différentes...

  • Le Prix Virilo récompense "Des Hommes"

    09 novembre 2009

    Le Prix Virilo 2009 est attribué à "Des Hommes" de Laurent Mauvignier. Le Prix Trop Virilo est attribué à "La Princesse et le Président" de Valéry Giscard d'Estaing. Se délecter de la critique de notre auguste président du jury ici-même. Le pourquoi du...

  • La sélection du prix Trop Virilo 2010

    24 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    - "Bifteck" Martin Provost (Phébus) - "Même le silence a une fin" Ingrid Betancourt (Gallimard) - "Apocalypse bébé" Virginie Despentes (Grasset) - "Choir" Eric Chevillard (Editions de Minuit) - "Quand le mal est fait" Nan Aurousseau (Stock) - "Le Congrès"...

  • La sélection du prix Virilo 2010

    24 octobre 2010 ( #critiques 2010 )

    - "La Fortune de Sila" Fabrice Humbert (Le Passage) - "Photo de groupe au bord du fleuve" Emmanuel Dongala (Actes Sud) - "Les Assoiffées" Bernard Quiriny (Seuil) - "Ouragan" Laurent Gaudé (Actes Sud) - "Nos Coeurs vaillants" Jean-Baptiste Harang (Grasset)...

  • Comme un garçon, Pierre-Louis BASSE (Stock)

    12 octobre 2009 ( #Critiques 09 )

    Lu par... François S Pierre-Louis Basse, on peut parfois l'entendre à la radio. Mais comme il a eu une idée de jeu de mot, il s'est dit qu'il pourrait écrire un roman. Le personnage principal de ce livre a donc pour nom de famille « garçon ». Il n’y a...

  • Flash notoriété : Virilo dans Chronicart

    26 octobre 2009 ( #Battage médiatique 2009 )

    Le très beau site Chronicart se prend de passion pour l'actualité virile mais néanmoins littéraire de notre prix. Voyez plutôt : L'intégralité de l'article publié par Chronicart est disponible en cliquant ici-même. Merci aux valeureux auteurs !

<< < 1 2 3 4 5 > >>