Communiqué de presse

Le jury du Prix Virilo s'est entendu sur la liste des livres retenus dans sa sélection 2010. 

Les lauréats du Prix Virilo et du Prix Trop Virilo seront connus le mardi 2 novembre à 11 heures au Café de l'Ambassade, 2 rue Boissy d'Anglas à Paris (en face du Crillon, une demi-heure avant la remise du Prix Fémina). Glabres ou velus, tout le monde est le bienvenu.

Le Prix Virilo récompense un roman francophone publié dans l’année ayant touché le jury par son audace littéraire, sa justesse, ou toute autre qualité faisant sens. Il sera remis pour la troisième année consécutive. Il avait été attribué en 2009 à Laurent Mauvigné pour "Des hommes" (Minuit), et  à Robert Alexis en 2008 pour "Les figures" (Ed. José Corti).

Le Prix Virilo est accompagné du prix Trop Virilo qui récompense la plus belle poussée littéraire de testostérone parue dans l'année. Le jury est mixte mais doit voter en homme et porter la moustache. L'an dernier, Valéry Giscard d'Estaing avait été primé pour "La Princesse et le Président" (Ed. de Fallois/XO).

La sélection du prix Virilo 2010

- "La Fortune de Sila" Fabrice Humbert (Le Passage)

- "Photo de groupe au bord du fleuve" Emmanuel Dongala (Actes Sud)

- "Les Assoiffées" Bernard Quiriny (Seuil)

- "Ouragan" Laurent Gaudé (Actes Sud)

- "Nos Coeurs vaillants" Jean-Baptiste Harang (Grasset)

- "HHhH" Laurent Binet (Grasset)

- "L'Enquête" Philippe Claudel (Stock)

- "La Carte et le territoire" Michel Houellebecq (Flammarion)

- "Parle leur de rois, de batailles et d'éléphants" Mathias Enard (Actes Sud)

 

La sélection du prix Trop Virilo 2010

- "Bifteck" Martin Provost (Phébus)

- "Même le silence a une fin" Ingrid Betancourt (Gallimard)

- "Apocalypse bébé" Virginie Despentes (Grasset)

- "Choir" Eric Chevillard (Editions de Minuit)

- "Quand le mal est fait" Nan Aurousseau (Stock)

- "Le Congrès" Jean-Guy Soumy (Robert Laffont)

- "Pourvu qu'elle soit rousse" Stéphane Rose (L'Archipel)

- "L'Homme expliqué aux femmes" Vincent Cespedes (Flammarion)