La centrale, par Elisabeth Filhol (P.O.L)

Publié le par Le Prix Virilo

Lu par Marine

 

 Elizabeth Filhol - La Centrale

 

Autant le dire tout de suite, j’ai beaucoup beaucoup aimé. Et je ne suis pas la seule si on considère les critiques déjà parues et son tout récent prix France Culture – Télérama. Le sujet (le petit monde des centrales nucléaires et ses ouvriers en combinaison blanche) n’a rien de sexy pourtant. Mais ce roman inclassable est épatant par l’atmosphère qui y est rendue. Pas de pathos, de la poésie, un sentiment d’irréel qui place les personnages hors du temps… Mais je n’en dis pas plus pour vous conserver la saveur de le découvrir vous-même !

Publié dans critiques 2010

Commenter cet article